Je poursuis mon récit d’impressions de voyage en Corse du Sud avec notre virée à la Montagne. Après 2 nuits à Bonifacio, nous avons en effet rejoint le village de Zonza, point de ralliement des randonneurs pour explorer les Aiguilles de Bavella ou faire une pause depuis le GR20 tout proche.

Séjour à Zonza

Après une nuit dans notre chambre d’hôte « Aux bords du temps », et un petit dej’ au Randonneur (le resto d’en face même propriétaire que la chambre d’hôte), nous prenons la route en lacet pour rejoindre le point de départ des randonnées des Aiguilles de Bavella, au pied de ND des neiges.

Le temps est mitigé et couvert, nous espérons que cela va s’arranger… Nous optons pour la randonnée la plus simple, celle de ceux qui ne marchent pas souvent;-) L’objectif est d’aller au Trou d’enfer, endroit remarquable où dans la roche un joli rond a été creusé par l’érosion.

Panorama Aiguilles de bavella

1h30 de randonnée facile

Nous voilà partis sur le sentier de balise en balise. Le temps s’améliore peu à peu et les nuages, balayés par le vent, découvrent les sommets rocheux du massif. Le paysage est là encore magnifique. Nous avançons tranquillement dans les sentiers plus ou moins larges au milieu des cailloux pour arriver au pied du fameux amas rocheux au somment duquel le Trou d’enfer est perché. Petit moment d’escalade sympathique, il faut un peu grimper pour accéder à notre objectif, c’est chouette et juste assez sportif pour moi et ça fait les fessiers:-) Le point de vue est imprenable d’en haut.

Rocher Trou d'Enfer

Charmant retour du Trou d’Enfer

Quelques photos et une descente de perchoir plus tard, nous reprenons notre sentier pour terminer la boucle en passant par la chapelle. Au détourd’un passage dans les bois, nous débouchons sur une clairière verte parsemée de milliers de pâquerettes, c’est charmant! la petite chapelle minuscule est là déposée au milieu, tranquille et paisible. Nous sommes seuls dans ce petit coin et en profitons pour faire sonner la cloche… Ca ajoute le son à nos images pittoresques!

Chapelle aiguilles de Bavella

Piscines naturelles

Retour au parking (moins charmant il est vrai…) et déjeuner simple mais délicieux (voir article sur la cuisine corse) sur la terrasse du restaurant « Les Aiguilles de Bavella », panorama à couper le souffle. Nous reprenons la route ensuite afin de dénicher les piscines naturelles aperçues sur des cartes postales. Après quelques arrêts non staisfaisants, nous réussissons à trouver un endroit semblables aux cartes postales en contrebas de la route où l’eau est transparente et permet de prendre un petit bain rafraîchissant au soleil au creux de la montagne. La nature est splendide.

Piscine naturelle Corse du Sud

Et bien oui, rien que d’en parler, ça donne envie d’y retourner!!! La prochaine fois, on prendra peut être plusieurs jours en mode randonnée pour parcourir une partie du GR20 comme le propose ce site 🙂