Précision pour commencer: ce court séjour en Corse (4 nuits seulement) devait s’en tenir à la Corse du Sud et évidemment qu’à une petite partie de celle-ci. Bonifacio a été comme une évidence au moment de la préparation, avis unanimes sur la beauté de la ville, il fallait y séjourner…

L’hôtel E Tre Stelle

C’est donc là que nous avons élu domicile pour les 2 premières nuits. Un hôtel trouvé par hasard sur bookings.com (comme pour l’hôtel de Lyon Ouest, ce site de réservation nous porte bonheur jusqu’à présent!), l’hôtel E Tre Stelle tout près de la ville mais suffisamment à l’écart pour être au calme, c’est aussi ce que nous recherchions dans notre séjour : le calme et la tranquillité:-)

Cet hôtel est charmant et nous le recommandons, il démarre sa 4e saison cette année et propose des chambres très confortables et particulièrement soignées. Les abords de l’hôtel sont parfaitement entretenus, la piscine chauffée jour et nuit à 27°C, nous en avons profité, et, le plus important, un accueil chaleureux, souriant et charmant.

Bonifacio, la ville perchée sur une falaise

Quant à la ville, car c’est bien elle que ces quelques lignes souhaitent honorer, elle est magnifique. Perchée sur des falaises qui tombent a pic dans la grande bleue, elle est construite sur une langue de roche lui donnant un immense port naturel qui n’a rien à envier à celui de St Tropez !

La haute ville est pleine de ruelles où il fait bon flâner, admirer les jolies portes en bois, et déboucher sur un balcon surplombant la mer, le panorama est toujours splendide. Ne manquez pas non plus l’escalier du Roi d’Aragon, escalier vertigineux et irrégulier descendant tout droit vers une petite crique minuscule à l’eau verte et transparente. La descente est spectaculaire, la remontée aussi, attention, cardiaques et insuffisants respiratoires s’abstenir, il n’y a pas de palier pour le repos on descend et on remonte d’une traite !

Petit déjeuner sur le port

Enfin, je terminerai par ce qui fut notre dernière matinée à Bonifacio : pour commencer, un petit déjeuner sur la marina à l’heure où la ville n’est pas encore trop envahie de touristes. Enchaînement direct avec la ballade en bateau, la première de la journée. C’est à ne pas manquer si vous êtes de passage à Bonifacio. Les commentaires de notre Capitaine étaient pleins d’humour, la grotte où le bateau est entrée était remarquable et les petites criques notamment celle appelée lagon où s’installent les Glénans l’été sont des petits paradis… On réserve des billets et on y retourne le week end prochain ?